Comment lancer son podcast ?

Vous le savez, ça me tient beaucoup à cœur de pouvoir échanger avec vous, et chaque soir, j’essaie de répondre à vos messages et commentaires sur Instagram (les commentaires notamment, je les vois tous !). C’est plus compliqué de répondre aux messages, sachant que j’en reçois entre 100 et 200 chaque jour, mais je fais de mon mieux – et TOUS les jours, s’il y a une question qui revient, vous pouvez être sure que c’est : « Comment lancer son podcast ? »

Et franchement, en vrai, cette question, elle me fait trop plaisir, parce que c’est la preuve que le podcast est vraiment rentré dans les habitudes. Et puis souvent, vous êtes auditeur et auditrice d’InPower, mon podcast, alors ça me fait d’autant plus plaisir 💘

Du coup je me suis dit que le meilleur moyen de répondre à cette question, c’était d’en faire un article.

Un article détaillé où je vous partage tout le pourquoi du comment : quel micro choisir, quel logiciel utiliser, comment apprendre à monter, etc…

C’est donc ce que je vais vous présenter tout de suite !

Quel micro choisir ?

C’est une question qui fait assez peur : la pire chose qui peut arriver quand on sort un épisode, c’est de réaliser qu’il a une mauvaise qualité de son.

Rassurez-vous, au final, il y a aujourd’hui beaucoup de micros qui permettent d’avoir un très bon son, à différentes gammes de prix.

  • Le moins cher :

Le Samson Q2U est le plus recommandé pour les personnes qui souhaitent lancer leur podcast mais ne peuvent pas y investir un trop gros budget.

C’est un micro dynamique, donc qui peut capter plusieurs voix (même si je pense que son utilisation est plutôt optimale pour une personne, max 2), et qui peut se brancher directement sur l’ordinateur grâce aux prises USB. Il est fourni avec un trépied, nécessaire à la pose de ce micro, qui est un micro libre – et qui nécessite donc tout de même une prise de son assez proche de la personne enregistrée. Je conseille donc vraiment plutôt pour les personnes qui ont un podcast solo !

Prix : 79€

  • Le plus technique :

Les micros de chez Rode sont souvent les plus recommandés pour les semi-pro / pro qui souhaitent un son d’excellente qualité. Celui qui est le plus utilisé par les podcasteurs est justement celui qui en porte le nom « Le Podcaster ».

Ce micro est doté d’un filtre anti-pop interne et d’un ampli casque intégré avec commande de volume physique. Vous pouvez le brancher à votre ordinateur grâce aux prises USB et le son s’enregistre directement sur votre logiciel d’enregistrement.

À noter qu’il faut écouter la prise de son avec un casque pour garantir un enregistrement optimal et qu’il vous en faudra deux si vous souhaitez recevoir des invités, un micro étant lié à une prise de son différente – ce qui garantit justement la très bonne prise de son permise par les micros Rode.

Prix : 173€

  • Celui que j’utilise personnellement :

Un très bon in-between.

Pas donné, mais qui reste accessible, surtout que c’est un investissement sur le long terme, le Blue Yeti Microphone a été mon choix dès que j’ai créé InPower, sur les conseils d’une amie. Il a plusieurs modes d’enregistrement qui vous permettent de vous enregistrer en solo, en duo, ou en omnidirectionnel (avec plusieurs personnes). Le micro en lui-même capte très bien le son, c’est plus s’il y a des bruits autour que cela devient problématique : il ne permet pas d’écrémer les bruits parasites. Il faut donc s’assurer de tourner dans un endroit où il n’y aucun bruit autre que le son de vos voix, chez vous par exemple !

Prix : 149€

Quel logiciel utiliser ?

Là aussi, pas d’option unique, il y a plusieurs possibilités : à toi de choisir celle qui te convient le mieux, en fonction de tes possibilités et des avantages/inconvénients que chacune présente.

  • La plus facile :

Audacity : je n’ai personnellement jamais utilisé ce logiciel mais je sais que certains de mes amis podcasteurs l’utilisent et en sont très satisfaits. C’est également un logiciel gratuit, qui proposent à la fois des fonctions élaborées (et donc le logiciel en lui-même peut faire peur), mais aussi des fonctions très basiques, auxquelles il faut se cantonner si vous débutez.

Vous pourrez ainsi facilement couper, raccorder et gérer les transitions grâce à une barre de raccourcis accessible juste au-dessus de votre piste audio. Si vous gagnez en confiance au fur et à mesure de son utilisation ou possédez déjà un niveau plus avancé, il existe également des fonctionnalités plus élaborées comme le réducteur de bruit de fond, l’égalisateur ou encore la compression et la normalisation qui vous permettra d’optimiser le son de votre enregistrement.

  • La plus élaborée :

Reaper : C’est également un logiciel que je n’ai personnellement pas utilisé, mais qui a été recommandé par beaucoup de podcasteurs assez experts. Reaper est un logiciel d’enregistrement et de montage audio personnalisable et modulable selon l’utilisation que vous souhaitez en faire. Il faut donc pour cela commencer par configurer votre interface, ce qui ne pas le cas des deux autres logiciels cités, mais qui vous permettra par la suite d’être particulièrement efficace. Il vous permet notamment de créer des mutlipistes, de les grouper ou de les dégrouper, d’utiliser des fondus automatiques. Pour avoir un menu en français, il faudra télécharger un Lang Pack ; et le logiciel complet coûte 69$, une version gratuite est cependant disponible et suffira pour monter vos épisodes de podcast !

  • Celle que j’utilise :

J’utilise personnellement Garage Band, une application gratuite sur Mac.

Comme j’ai aussi commencé mes vidéos en montant sur iMovie, je me suis tournée vers GarageBand car l’interface semblait assez similaire. Les utilisations et raccourcis restent différents mais c’est vrai que je trouve les logiciels Mac assez intuitif à utiliser. Et surtout, le gros avantage, je trouve, c’est que de nombreux tutos sont disponibles sur YouTube expliquant comment utiliser GarageBand, du fait du grand nombre d’utilisateurs de Mac, et ne sachant pas du tout monter de l’audio ou de la vidéo quand j’ai commencé, c’est comme ça que j’ai appris !

Comment mettre en ligne et diffuser son podcast ?

Pour mettre en ligne son podcast, il faut tout d’abord avoir un hébergeur.

Plusieurs hébergeurs existent : vous pouvez choisir en fonction des fonctionnalités proposées et de votre budget.

Personnellement, j’utilise SoundCloud : ils proposent plusieurs forfaits en fonction de la durée de vos podcasts, et c’est l’hébergeur le moins cher du marché.

Comptez 11€ par mois pour un temps d’upload illimité et un hébergement gratuit si vous ne publiez pas plus de 3h d’épisodes par mois.

Podcastics et Ausha sont aussi des hébergeurs qui proposent des temps d’upload illimités, à différents forfaits – je ne les ai jamais testé personnellement !

Et vient enfin la question de la diffusion.

C’est une question que je reçois beaucoup : notamment, comment diffuser son podcast sur Itunes, Spotify, Deezer etc ?

Et bien c’est somme toute assez simple quand on comprend le fonctionnement derrière : l’hébergeur de votre podcast vous fournit un flux RSS qui sera le lien dont vous avez besoin pour soumettre vos podcasts aux plateformes de diffusion. Il faut donc se munir de ce lien, puis postuler (c’est une formalité, 99% des podcasts sont acceptés à la diffusion) sur les différentes plateformes :

Pour iTunes, il faut cliquer juste ici, pour Deezer, ici, et pour Spotify, ils ajoutaient jusqu’à présent eux-mêmes les podcasts, et ils viennent d’ouvrir la possibilité d’ajouter le vôtre directement juste ici.

Ça y est !

Vous disposez maintenant de toutes les informations dont vous avez besoin pour pouvoir créer et lancer votre podcast.

Honnêtement, j’étais assez stressée moi aussi au début sur le côté technique de la chose, mais c’est vraiment assez simple !

Croyez-moi, si j’y suis arrivée, c’est que vous pouvez vous aussi réussir 

Alors, si vous en avez vraiment envie, écoutez-vous, et j’ai hâte de pouvoir vous écouter aussi !

Voir d'autres articles :

Cet article a 4 commentaires

  1. Angela

    Super article ! Je ne m’étais jamais posée la question de comment lancer un podcast mais te lire donne envie de le faire 👌🏻

  2. Booccinell

    Merci beaucoup pour ces informations. Je viens de commencer mon podcast et je vois que j’ai fait de bons choix. Par contre j’utilise le micro ice blue à 50€ euros, le son est très correct et permet d’enregistrer plusieurs voix !

  3. Léa

    Merci beaucoup Louise pour ces infos précieuses 🤗 j’aurais encore une question, comment as-tu monté ton jingle ? Je n’y connais rien du tout en montage audio et tout ça me paraît bien flou 🤔 sujet pour un prochain article peut être ?

    Des becos 😘

  4. Cécile

    Merci beaucoup pour cet article! Ça fait quelques mois que je me tâte et si je me lance, cet article sera définitivement ma référence ! Et puis InPower est clairement dans mon top 3 des podcast que j’écoute le plus pour ne pas dire le top 1! Alors merci pour ça aussi !☺️

Laisser un commentaire